facebookChinese

Langue

La remédiation naturelle d’un sol contaminé par des hydrocarbures

L’application des produits naturels MICROCAT®, sur un sol contaminé par les hydrocarbures dans un terrain industriel, où  il y avait des réservoirs  de stockage de pétrole.

PrestigeRégulièrement se produisent des catastrophes écologiques par les déversements d’hydrocarbures dans l’Environnement, les plus connus sont les produits par les accidents maritimes des bateaux pétroliers, comme le PRESTIGE sur les côtes du nord-ouest de l’Espagne, l’EXON VALDEZ en Alaska, les explosions de plates-formes pétrolifères au Golfe du Mexique ou les déversements sur les côtes du Nigeria. Mais aussi il y a une multitude de sources  de contamination à moindre incidence, comme les ruptures  des pipe-lines, le démantèlement d’installations pétrolifères, etc. … qui n’aboutissent pas dans beaucoup d’occasions à la presse écrite, mais qui sont sources de contamination pour les écosystèmes et pour la population la plus proche.

Attaquer le problème n’est pas toujours facile, non pas par manque de solutions techniques expérimentées, mais par les intérêts politiques ou économiques de grandes corporations, qui mettent au devant leurs intérêts pour la solution la plus pratique et efficace du problème.

Il a été démontré, que les meilleures solutions passent par les traitements biologiques naturels, en utilisant la bioaugmentation. Cette technologie permet décontaminer les sols et les eaux souterraines polluées par des composés organiques toxiques et inhibiteurs, y compris  le pétrole et ses dérivés. La bioaugmentation peut s’employer dans la plupart  des situations, où ces composés ont  leur présence,  pouvant être métabolisés par des organismes naturels qui éliminent totalement le milieu polluant.

RESPIRÓMETREUn cas pratique de bioremédiation, a consisté en l’application de MICROCAT® XBS sur un sol, où des réservoirs de stockage d’hydrocarbures avaient contaminé l’environnement,  à cause de leur démantèlement. Pour voir la différence entre une dégradation naturelle des hydrocarbures et de la dégradation aidée avec l’application de MICROCAT® XBS, des déchets ont été inoculés C-13 et C-15 (provenants des réservoirs), dans deux réacteurs d’un respiromètre électrolytique, sans aucun additif, seulement au bout de 70 et 85 heures on a commencé à détecter une consommation d’oxygène importante, c’est-à-dire un commencement de la dégradation du polluant.

Dans les cellules de simulation, seulement le 15 % des hydrocarbures a été éliminés après 14 jours et le  45 % après 28 jours. Par la suite, (MICROCAT®-XBS) a été inoculé sur d’autres échantillons et les réductions ont été le 39 % après 14 jours et le 78 % après 28 jours, en indiquant  la nature inhibitrice du solvant d’hydrocarbure et d’un  doublement de la vitesse de biodégradation par bioaugmentation.

SOLS tanquesSOLS Microcat

À grande échelle, le sol à traiter a été divisé en trois zones de traitement. Chaque zone était couverte pour prévenir la volatilisation des hydrocarbures et l’infiltration des pluies. L’arrangement du sol incluait le produit microbien (MICROCAT®-XBS) dans une suspension d’eau plus les niveaux requis de nutriments (MICROCAT®-NPN) pour la croissance microbienne.

D’abord le produit s’est étendu à une profondeur de 35 cm, ensuite, d’autres 35 cm ont été excavés en pulvérisant avec nutriments et l’inocule, et les 35 cm finaux le produit a été inoculé. Pour accélérer la remédiation, ont été  mélangées mécaniquement les trois phases du sol en fournissant l’aération suffisante pour la croissance  microbienne.

Les analyses finales ont montré les niveaux très au-dessous des initiales. Sur 12 échantillons pris, 7 ont donné des valeurs de hydrocarbures totaux HTPau-dessous de 10 mg/kg. Des analyses additionnelles pour benzène, toluène, éthylbenzène et xylène (BTEX) et pour le total d’halogènes organiques (TOX) elles ont indiqué des niveaux au-dessous des limites détectables dans tous les échantillons du sol.

CONCLUSIONS: La bioremédiation statique moyennant des piles du sol avec l’addition de micro-organismes naturels, se révèle être un procédé de traitement coût-effectif rentable, pour ces sols contaminés avec hydrocarbures. Dans le domaine commercial, ces micro-organismes naturels, se rapportent à MICROCAT® XBS et les nutriments MICROCAT® NPN.

Cette technologie avait été proposée au Ministère de la Mer Espagnol, lors de l’enfoncement du Prestige sur les côtes de la Galice, la réponse du Ministère de la Mer a été qu’ils avaient déjà leurs propres méthodes de nettoyage.

Grafica